Séance 22/11 : compte rendu / resumo das atividades

 

photo image-1

Notre but était d’utiliser l’atelier pour présenter les recherches sur le discours numérique (natif en ligne) et aussi de réfléchir sur la constitution même de l’ADN. Cette réflexion porte non seulement sur les questions épistémologiques, vu que le discours numérique nécessite un cadre théorique affiné pour tenir compte de ses spécificités, mais atteint également des problématiques méthodologiques sur le corpus.

image-1

L’Atelier fait également partie d’un projet de recherche plus vaste qui prévoit la création d’une bibliographie collaborative de l’analyse du discours numérique (comme je l’avais présenté au cours de la dernière séance) et la création d’un groupe de travail formé à partir de la collaboration entre chercheuses et chercheurs franco-brésilien.ne.s sur le thème.

Dans le présent Atelier, nous avons comme objectif spécifique de relever les défis méthodologiques immanents au corpus numérique, depuis la phase de sélection jusqu’à l’analyse des données. Nous pouvons citer, par exemple, la manière dont l’accessibilité et l’unité des donnés numériques peuvent influencer le découpage du corpus numérique final – problèmes présentées par Noémie Marignier. Nous avons reçu aussi la contribution de Mme Mourlhon-Dallies sur la problématique du corpus dans son cadre épistémologique spécifique.

Il s’agit d’une discussion d’extrême importance, vu que travailler avec le discours numérique ne demande pas seulement une réflexion épistémologique renouvelée, mais impose de véritables défis méthodologiques pour les analystes du discours. Par exemple:

–  Comment comprendre la notion de contexte en considérant la capacité d’actualisation constante des données et la personnalisation des pages web dans l’environnement numérique ?

– De quelle manière pouvons-nous identifier des catégories d’analyse  qui émergent de ce type de corpus ?

– Ou, encore, comment présenter le corpus numérique dans nos analyses, thèses et autres présentations relevant de l’écrit scientifique ?

– Comment travailler avec des données qui sont susceptibles d’être effacées (contrairement au corpus oral et imprimé, pour lesquels les chercheurs ont déjà développé plusieurs formes d’enregistrements et d’approches méthodologiques) ?

– Comment comprendre les notions privé-public et la question de droits d’auteur, selon ce que nous a fait penser Marie-Anne Paveau dans son cours hier ?

Sur le blog Discours et Doctorat, se trouve un bilan plus détaillé des travaux présentés.

***

Nosso objetivo é de utilizar o Atelier para apresentar pesquisas sobre o discurso digital (nativo da web) e também refletir sobre a constituição da AD digital. Tal reflexão trata não somente de questões epistemológicas, mas também sobre problemas metodológicos sobre o corpus.

O Atelier faz parte de um projeto de pesquisa mais vasto que prevê a criação de uma bibliografia colaborativa da análise do discurso digital e a criação de um grupo de trabalho formado por pesquisadores franco-brasileiros sobre o tema.

Neste Atelier, tivemos como objetivo específico elencar os desafios metodológicos imanentes do corpus digital, desde a fase de seleção à análise dos dados. Podemos citar, por exemplo, a questão sobre como a acessibilidade e unidade dos dados digitais podem influenciar o recorte do corpus digital final – problema abordado por Noémie Marignier. Recebemos também a contribuição de Mme Mourlhon-Dallies sobre a problemática do corpus de acordo com o seu quadro teórico específico.

Trata-se de uma discussão de extrema importância, visto que o trabalho com o discurso digital exige não somente uma reflexão epistemológica renovada, mas também há questões metodológicas que se colocam como um verdadeiro desafio para os analistas. Por exemplo:

–  Como compreender a noção de contexto considerando a capacidade de atualização contante de dados e a personalização das paginas web no ambiente digital?

– De que maneira podemos identificas as categorias de análise que emergem desse tipo de corpus?

– Commo representar o corpus digital em nossas análises, teses e outros tipos  de enunciados científicos?

– Como trabalhar com dados passíveis de serem apagados (contrariamente ao corpus oral e impresso, cujos pesquisadores já desenvolveram diversas formas de registros e metodologias)?

– Como compreender as noções de público e privado e a questão de direito do autor, conforme a discussão sobre o tema que  Marie-Anne Paveau nos apresentou em seu curso?

No blog Discours et Doctorat, mais detalhes sobre o encontro com os trabalhos apresentados no atelier.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *